jeudi 23 juin 2016

Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole : Adrien Cahuzac, Grand Prix de l’édition 2015

Le jury du Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole, édition 2015, réuni aujourd’hui à l’AFJA sous la présidence de Thibaut De Jaegher, Directeur général du groupe Réussir, a décerné cette année le
Grand Prix du Journalisme Agricole à Adrien Cahuzac (2000 €) pour son enquête « Le blé, une industrie stratégique », paru dans le journal hebdomadaire L’Usine Nouvelle en octobre 2015 : un état des lieux du marché du blé français notamment à l’export, et la nécessité d’avancées dans la Recherche génétique pour conquérir de nouveaux marchés. L’article met aussi en avant le rôle diplomatique du blé dans les relations avec les pays de la Méditerranée.

Adrien Cahuzac
37 ans, ingénieur agronome (Agro Toulouse) de formation et titulaire d’une maitrise en biologie cellulaire, Adrien Cahuzac a rejoint le magazine L’Usine nouvelle en 2008. Il a d’abord suivi l’univers de la consommation non alimentaire (textile, loisirs, équipements de la maison...) puis le secteur de l’agroalimentaire à partir de 2012.
Avant de rejoindre L’Usine Nouvelle, il a travaillé à l’agence AGRA Presse, spécialisée dans l’agriculture et l’agroalimentaire, au mensuel Perspectives Agricoles, a été correspondant pour le quotidien Ouest-France et pigiste pour Le Nouvel Observateur.
Passionné d’automobiles, il a écrit plusieurs ouvrages aux éditions ETAI : « Simca, l’aventure de l’hirondelle » (2008), « MG, les sportives so british » (2011) et « Rover, l’élégance britannique » (2015).

Ils ont retenu l’attention du jury du Grand Prix du journalisme agricole 2015 pour la qualité de leurs articles et reportages :
Adélaïde Haslé, pour son reportage « Je suis paysan » paru dans Bretons
Marie-Charlotte Laudier, pour son reportage radiophonique au Sénégal dans la région de la Casamance, diffusé dans l'émission Contre-Courant sur RCF Ardèche
Mathieu Robert, pour son article « Big Data: une révolution agricole en marche » paru dans Agra Presse Hebdo
Hélène Chaligne, pour son dossier « Médecines douces : l’éventail thérapeutique s’élargit » paru dans La France Agricole
Stéphanie Martin, pour son dossier « L'Agriculture vue par les médias » paru dans L'Espace Alpin

Le Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole
Créé par l’AFJA en 1967, ce prix est remis chaque année à un ou plusieurs journalistes titulaires de la carte de presse, pour la qualité d’un article, d’un reportage consacré à l’agriculture, à l’alimentation, à la ruralité ou à l’environnement.

Le Grand Prix AFJA 2015 du Journalisme Agricole, d’un montant total de 2000 €, sera remis par le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, dans le courant de l’année 2016.

mardi 21 juin 2016

5 journalistes agricoles brésiliens ont rencontré les journalistes de l’AFJA


Nicole Ouvrard, Présidente de l’AFJA, interviewée par les journalistes de « Canal Rural »
Lors d’une rencontre informelle à l’AFJA, 5 journalistes agricoles brésiliens représentant 3 médias agricoles (2 revues mensuelles, Globo Rurla, Dinheiro Rural, et une télévision privée Canal rural – ainsi qu’un quotidien généraliste régional Jornal do Comercio) ont pu discuter avec les journalistes de l’AFJA. Ils ont interrogé 6 journalistes membres de l’AFJA sur leur métier de journaliste agricole en France, sur le paysage de la presse agricole et sur la liberté d’expression de la presse sur les sujets agricoles.
Les questions foisonnaient également autour du fonctionnement de l’AFJA, nos confrères brésiliens étant désireux d’officialiser prochainement leur réseau de journalistes agricoles présent sur facebook.
Les journalistes de l’AFJA ont ensuite profité de cet échange pour aborder les questions des évolutions de l’agriculture brésilienne.
Roberta, Romualdo, Cassiano, Saulo José et Eduardo sont accueillis en France du 20 au 24 juin 2016 dans le cadre d’un programme d’invitation de journalistes étrangers, par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international pour un voyage d’étude sur le thème de l’agroalimentaire.
Le but de ce voyage est de présenter l’agriculture française, de valoriser le système français des appellations origine/qualité,  ainsi que la démarche des circuits courts et de l’agriculture raisonnée (pour poursuivre sur la dynamique créée par la COP21).



Romualdo De Souza Venâncio, Reporter freelance pour le mensuels Dinheiro Rural (magazine sur l’actualité économique du monde agricole brésilien)  appartenant au groupe de presse Editora 3 basé à São Paulo. Certains des « papiers » de Romualdo pourraient être repris dans le mensuel Menu (magazine gastronomique haut-de-gamme) publié par le même éditeur.

Cassiano Machado Ribeiro, reporter du mensuel Globo Rural (magazine sur l’actualité économique du monde agricole, destiné tant aux ruraux qu’aux urbains et qui connait une déclinaison Internet, radio et TV) publication appartenant à l’influent groupe médiatique de Rio de Janeiro Globo.

Saulo José de Araujo Moreira, journaliste responsable du cahier « Économie » du quotidien Jornal do Comercio, premier journal en tirage de l’Etat brésilien du Pernambouc, Etat du Nordeste à forte croissance économique et grand potentiel en matière d’indications géographiques et d’oenotourisme.

Roberta de Oliveira Silveira, reporter de la chaîne de télévision par satellite Canal Rural destinée principalement aux producteurs ruraux, petits et grands. La chaîne connait une déclinaison sur Internet et prévoit prochainement l’ouverture d’une seconde chaîne de télé-formation pour aider les petits producteurs ruraux brésiliens à se professionnaliser et accroître la valeur ajoutée de leur production. L’actionnaire majoritaire de Canal Rural est la même holding qui possède JBS, premier groupe agroalimentaire brésilien.

Eduardo Ongaro, cameraman de Canal Rural qui accompagnera Roberta de Oliveira Silveira.

jeudi 21 avril 2016

Premier bilan de la fin des quotas laitiers : y a-t-il un gagnant ?


Débat d’actualité :
« Premier bilan de la fin des quotas laitiers : y a-t-il un gagnant ? »
En pleine crise de l'élevage, et alors que sont publiés un rapport du CGAAER (ministère de l’Agriculture) sur les contrats laitiers et un livre polémique intitulé "Les Cartels du Lait",  l'AFJA a tiré un premier bilan de la suppression des quotas laitiers un an plus tôt.

Animé par Pascal Berthelot, journaliste indépendant, Secrétaire général de l’AFJA, en présence des intervenants suivants :
Thierry Roquefeuil, éleveur laitier dans le Lot, Président de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait)
Dominique Chargé, éleveur laitier dans le Loire-Atlantique, Président de la FNCL (Fédération nationale des coopératives laitières)
Josian Palach, éleveur laitier dans le Tarn et Garonne, Secrétaire national et Trésorier de la Confédération paysanne
Karl Laske, journaliste à Médiapart, co-auteur du livre « Les cartels du lait » paru le 4 février 2016 aux éditions Don Quichotte
Yves Riou, membre du CGAAER (Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux) co-auteur du rapport « Mise en œuvre de la contractualisation dans la filière laitière française »

LES MINUTES

00:00 – Début
00:06 – Présentation par Pascal Berthelot, journaliste : « Y a-t-il un gagnant depuis la fin des quotas le 1er avril 2015 ? »
02:12 – Dominique Chargé, Président de la FNCL
02:38 – Thierry Roquefeuil, Président de la FNPL
03:36 – Karl Laske, co-auteur du livre « Les cartels du lait »
04:20 – Josian Palach, Secrétaire national de la Confédération paysanne

05:39 – Pascal Berthelot, journaliste : « Que s’est-il passé depuis un an ? Quels mécanismes ont favorisé cette crise ? »
05:55 – Josian Palach, Secrétaire national de la Confédération paysanne
06:40 – Thierry Roquefeuil, Président de la FNPL
07:27 – Dominique Chargé, Président de la FNCL
08:18 – Yves Riou, membre du CGAAER
08:49 – Josian Palach, Secrétaire national de la Confédération paysanne
09:20 – Dominique Chargé, Président de la FNCL
10:24 – Karl Laske, co-auteur du livre « Les cartels du lait »

11:34 – Pascal Berthelot, journaliste : « Pourquoi les contrats n’arrivent pas à stabiliser les revenus des producteurs ? »
11:58 – Yves Riou, membre du CGAAER
13:01 – Josian Palach, Secrétaire national de la Confédération paysanne
13:38 – Karl Laske, co-auteur du livre « Les cartels du lait »
15:05 – Thierry Roquefeuil, Président de la FNPL
15:49 – Yves Riou, membre du CGAAER

17:09 11 :34 – Pascal Berthelot, journaliste : « Quelle est la responsabilité des industriels transformateurs ? »
17:36 – Karl Laske, co-auteur du livre « Les cartels du lait »
18:57 – Josian Palach, Secrétaire national de la Confédération paysanne
19:49 – Thierry Roquefeuil, Président de la FNPL
21:43 – Dominique Chargé, Président de la FNCL
22:47 – Karl Laske, co-auteur du livre « Les cartels du lait »
24:44 - Véronique Le Floc'h, Présidente de l'Organisation des Producteurs de Lait de la Coordination rurale
27:49 – Fin 

mardi 19 avril 2016

Agro-écologie : témoignage de Emmanuel Palfray, agriculteur périurbain en territoire du Havre


De l'agriculture conventionnelle aux pratiques agro-écologiques.
Témoignage d'agriculteur :
Emmanuel Palfray, agriculteur périurbain en territoire du Havre.

Agro-écologie : témoignage de Christophe Naudin, céréalier


De l'agriculture conventionnelle aux pratiques agro-écologiques.
Témoignage d'agriculteur :
Christophe Naudin, céréalier dans l'Essonne.

Agro-écologie : témoignage de Jean-Paul Loisy, éleveur bio de vaches et producteur de fromage


De l'agriculture conventionnelle aux pratiques agro-écologiques.
Témoignage d'agriculteur :
Jean-Paul Loisy, éleveur bio de vaches jersiaises et producteur de fromage dans la Nièvre.

Agro-écologie : témoignage de Pascale Croc, viticultrice et productrice grandes cultures


De l'agriculture conventionnelle aux pratiques agro-écologiques.
Témoignage d'agricultrice :
Pascale Croc, viticultrice et productrice grandes cultures en Charente-Maritime.

lundi 1 février 2016

L’Assemblée générale de l’ENAJ, le 26 janvier à Bruxelles

Une cinquantaine de journalistes agricoles de l’UE se sont retrouvés le 26 janvier à Bruxelles à l’occasion de l’assemblée générale de l’ENAJ (European network of agricultural journalists), le réseau européen des journalistes agricoles.

Crée il y a quatre ans, l’ENAJ rassemble actuellement les journalistes agricoles de 22 pays de l’UE. Lors de l’AG, un bilan des activités 2015 a été dressé et les projets 2016 ont été discutés. L’AG a par ailleurs élu un nouveau bureau pour trois ans tandis que son président, Jef Verhaeren (Belgique) était réélu pour une année seulement, selon sa volonté.

Chacun des 22 pays disposait de 2 voix pour ces élections, la France étant représentée par Sophie Bergot (La France Agricole) et Erik Massin (président honoraire de l’AFJA et vice-président de l’ENAJ). Erik Massin a été réélu membre du nouveau bureau mis en place pour 3 ans.

L’ENAJ est notamment à la source de voyages de presse «à petits budgets» dans les pays de l’UE afin d’élargir les connaissances mutuelles des diverses agricultures. Il est ainsi prévu pour 2016 des voyages en Irlande (septembre), en Roumanie (date à préciser) et en Slovénie. Le Royaume Uni est aussi sur les rangs tandis que la France leur emboîtera leur pas en 2017. L’ENAJ organisera par ailleurs cette année une nouvelle édition du prix des jeunes journalistes agricoles européens ainsi qu’un débat sur le TTIP (projet d’accord transatlantique de libre échange commercial) et ses implications pour la PAC (date à préciser).

Sophie Bergot et Erik Massin

Le bureau de l’ENAJ réélu le 26 janvier à Bruxelles
(Crédit photo : Joseph FRANCOIS)

Premier rang : Erik Massin (France), Tatjana Cop (Solvénie), Jef Verhaeren (Belgique), Lisa  Bellochi (Italie).

Derrière, de gauche à droite : Adrian Bell (RU), Adrian Krebs (Suisse), Katharina Seuser (Allemagne), Hans Siemes (Hollande), Damien O’Reilly (Irlande)

mardi 26 janvier 2016

Un Prix du journalisme agricole et rural en Guinée Conakry

L’ONG guinéenne AMEDAR (Association média et agriculture pour le développement rural) a remis le 17 décembre 2015 son premier « Prix du Journalisme Agricole et Rural » à Conakry.

Courant 2015, l’AFJA a été sollicitée par AMEDAR pour la soutenir dans la mise en œuvre de ce premier « Prix du journalisme agricole et rural » en Guinée Conakry et c’est avec plaisir que nous avons appris les noms des lauréats 2015.

Les prix ont été remis en présence de Jacqueline Sultan, Ministre de l’Agriculture, Alhousseine Makanera Kaké, Ministre de la Communication et de Dennis B. Hankins, Ambassadeur des Etats unis en Guinée.
La remise des prix a été précédée par deux jours de formation sur le thème «  Agriculture et Développement » pour permettre à la trentaine de journalistes qui ont postulé au Prix, d’acquérir de nouvelles connaissances en matière de reportage dans le domaine agricole.

Liste des lauréats

Catégorie presse en ligne :
Premier prix - Mamadou Aliou BM Diallo, co-fondateur du site Zoneafrique.net
Deuxième prix - Richard Tamoney de Guineequotidien.com

Catégorie radio :
Premier prix - Aissata Diakité d’Espace Fm
Deuxième prix - Mohamed Koman de Nostalgie Fm

Catégorie télévision :
Premier prix - Hadjiratou Bah d’Evasion TV
Deuxième prix - Fodé Camara de la RTG

Catégorie presse écrite :
Premier prix - Fatoumata Kanté du journal Le continent
Deuxième prix - Diawo Barry du groupe de presse Lynx-Lance














Thierno Mamadou Diallo, président de l’Amedar
©visionguinéee.info














Aliou BM Diallo Premier prix catégorie presse en ligne, entouré d’Alhousseine Makanera, ministre de la Communication ; Jaqueline Sultan, ministre de l’Agriculture et Denis Hankins, ambassadeur des Etats-Unis en Guinée
©visionguinéee.info












Atelier de formation sur le thème «  Agriculture et Développement » pour les journalistes candidats
©Amedar